bouton_menu_mobile1
bouton_menu_mobile2
frettage induction mecanique

Frettage : Principe et définition

Le frettage est un procédé très courant dans l’industrie aéronautique et automobile. Il existe néanmoins quelques bonnes pratiques à respecter pour obtenir un assemblage efficace. Il faut savoir que cette technique par emmanchement possède de nombreux avantages pour les professionnels. Découvrez les domaines d’applications ainsi que quelques bonnes raisons d’opter pour cette solution.

Qu’est-ce que le frettage en mécanique ? Définition

Le frettage consiste à assembler deux pièces tout en assurant leur cohésion via un ajustement serré de la frette se trouvant à l’extérieur ainsi que la frettée à l’intérieur. Grâce à ce procédé, ces éléments ne risquent pas d’éclater sous la pression. On distingue deux méthodes existantes : le frettage à chaud et le frettage à froid.

Le frettage à chaud

Le frettage à chaud a pour objectif de chauffer la pièce intérieure via différents procédés : par induction, four ou gaz. Sous l’effet de la chaleur, cette dernière se dilate et s’enfile facilement sur la pièce extérieure. En refroidissant, la frette se rétrécit, garantissant ainsi une excellente tenue mécanique.

Le frettage à froid

Le frettage à froid utilise un azote liquide ou une glace carbonique pour refroidir le fretté. Ainsi, la pièce se contracte naturellement et s’assemble avec plus d’aisance avec la frette. Pour avoir un serrage fonctionnel, la taille de la frette doit être inférieure à celle de la frettée. Sur le terrain, il vaut mieux opter pour le frettage thermique, car cette option est plus économique que le procédé à froid.

Qu’est-ce qu’un banc de frettage ?

Le banc de frettage, encore appelé appareil de frettage ou machine de frettage, est un matériel spécifique servant à assembler deux pièces en métal. Il permet entre autres de serrer et desserrer les outils de manière efficace et rapide (en moins de 10 secondes). Dans le commerce, vous avez le choix entre une grande variété de modèles pouvant satisfaire tous les besoins. En ce qui concerne le prix pour acquérir un appareil de qualité, comptez au minimum 5 000 euros.

appareil de frettage

Les avantages du frettage par induction

Parmi les différentes techniques utilisées, le frettage par induction est le plus répandu. Ce procédé permet entre autres de chauffer de façon très précise, régulière et localisée une pièce. La présence des pyromètres garantit une température très précise à 0,1 °C près. C’est d’ailleurs l’un de ses plus grands atouts. Le risque de déformation est également minime.

En outre, les applications sont aussi nombreuses : mettre un couvercle sur une cuve métallique, raccorder des tubes métalliques, des roues dentées à un arbre et bien d’autres encore. De plus, le frettage par induction permet de gagner du temps dans le processus et de réaliser des économies non négligeables. En effet, la vitesse de chauffe est très rapide et l’automatisation est aisée. La consommation énergétique est également réduite.

Aussi, la réversibilité totale du processus pour le démontage et la possibilité d’intégration sur les chaînes de montage présentent un avantage majeur pour les entreprises. Enfin, le frettage par induction assure un rendement élevé. Dans tous les cas, c’est la solution la plus efficace et la plus rentable pour améliorer la productivité.

Lire aussi : Fraisage : Principe et définition

Les domaines d’application

Dans l’industrie automobile, aéronautique et des chemins de fer, le frettage mécanique est un procédé très répandu. Voici quelques exemples d’application de ce procédé :

  • frettage sur roulement ;
  • frettage des vilebrequins ;
  • frettage des ceintures d’anneaux ;
  • frettage des fils de résine enrobés ;
  • frettage des pignons d’engrenage ;
  • frettage des disques pour moteurs et turbines ;
  • frettage des arbres de moteurs électriques ;
  • frettage des accouplements ;
  • frettage des tubes métalliques…

Quelles différences entre frettage, brasage et soudage ?

Le frettage, le brasage et le soudage sont des techniques tout à fait différentes. Le frettage permet d’assembler et de serrer en même temps deux éléments afin de garantir une utilisation optimale et sécurisée. La solution est d’ailleurs réversible. Dans le cas d’un brasage ou brasure, il faut prévoir un troisième élément : un métal permettant de joindre les pièces. La température prévue est moins élevée permettant de réduire les consommations énergétiques. D’ailleurs, les résultats restent les mêmes malgré qu’il y ait une différence de température plus ou moins importante du point de fusion.

Dans le cadre d’une soudure ou d’un soudage, les deux pièces métalliques vont se fondre sous l’effet de la chaleur, ce qui entraîne automatiquement une intégration parfaite. Il y a dans ce cas une liaison atomique. Il faut néanmoins utiliser une température adéquate pour faire fondre les parties. Sachez cependant que si les températures de point de fusion ne s’accordent pas, il est difficile d’assembler les pièces. C’est par exemple le cas de l’acier et du cuivre.

Dans le même thème : Décolletage et usinage de pièces : quelles sont les différences ?

Chaque technique a ses avantages et inconvénients :

  • le soudage : pièces obtenues très résistantes, présence d’un joint épais et irrégulier inesthétique, finition plus importante et coûteuse pour améliorer l’aspect final ;
  • le brasage : finition plus esthétique, solution plus économique, compatibilité avec différents types de matériaux : acier, cuivre, aluminium, graphite, etc.

Si vous souhaitez réaliser ce procédé, pensez à solliciter nos conseils d’expert afin de garantir la qualité des résultats.

22 mai, 2023

Articles similaires

Usinage de l’aluminium, que faut-il savoir ?

L’usinage de l’aluminium consiste à couper l’aluminium à l’aide d’un outil adapté. Étant l’un des matériaux les plus utilisés actuellement, l’aluminium présente l’avantage d’être facile à travailler. Contrairement à d’autres métaux, il s’avère malléable. De…

Lire l'article

Moule prototype et injection plastique, SEB

SEB, collaborateur de confiance depuis de nombreuses années, a fait appel à JMDFAO la réalisation d’un moule prototype et l’injection plastique d’une buse de cafetière.   La réalisation d’un moule prototype pour injection plastique    Chez…

Lire l'article

La mécanique au service du luthier

Instrument culte s’étant taillé une place de premier choix dans le marché de la guitare en France et à l’international, la DULCIE de Benoît Van Den Diessche est sans conteste possible appréciée par les guitaristes…

Lire l'article